Hommage - Disparition de Jean-Francois Chadelat

text alt

Nous avons appris avec grande tristesse le décès accidentel de Jean François Chadelat la semaine dernière.

Jean François Chadelat était depuis plus de 40 ans un des meilleurs experts en France des questions financières de Sécurité sociale.

Il avait mis au point les dispositifs de compensation démographique entre régimes au début des années 70 puis il a été le maitre d’oeuvre des comptes de la Sécurité sociale au sein de la direction de la Sécurité sociale. Il conçoit les premiers rapports de la commission des comptes créée en 1979, comptes qu’il ne cessera de suivre et de commenter avec l’intensité qui l’animait.

Il fut conseiller de Philippe Seguin, directeur de l’Acoss (se battant notamment pour un système d’information unifié) et auteur de plusieurs rapports dans le domaine de la sécurité sociale, souvent innovants ( par exemple en faveur d’une assiette valeur ajoutée à la fin des années 90).

A la tête du fonds CMU il déploya son inépuisable énergie et sa remarquable capacité d’analyse pour mieux comprendre les déterminants de la dépense CMU et devenir un défenseur ardent de l’accès aux soins et de la non discrimination .

Il a été un collaborateur fidèle, constant, et un pilier essentiel de l’enseignement de l’Ecole en matière de finances sociales, pendant des décennies.

Son goût de la pédagogie, son franc parler, sa connaissance encyclopédique et sa passion de la Sécurité sociale ont marqué des générations d’élèves .

La Sécurité sociale perd un de ses plus ardents défenseurs et l’Ecole un ami.

Dominique Libault