Contrôleur de sécurité

Les missions et objectifs du métier

Le contrôleur de sécurité est celui qui met en œuvre des actions, dans le cadre des stratégies nationale et régionale de prévention, ayant pour objectif de réduire le nombre et la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles et d’améliorer les conditions de travail des salariés.Il intervient auprès des entreprises et les conseille sur les mesures à prendre, réalise des enquêtes,  participe à des actions d’information et de formation.

Au-delà de sa participation active aux projets de prévention en lien avec les programmes nationaux et régionaux prioritaires, il est à l’initiative d’études ou d’expérimentations pour ancrer les réflexes de prévention par des démarches innovantes.

Il met en met en œuvre entre autres le dispositif et la gestion des incitations financières.Dans le cadre d’une animation de réseaux vastes et riches, il construit, anime et développe les partenariats nécessaires notamment avec les branches professionnelles et les SiST.

Enfin, il participe à l’évaluation des programmes de prévention ciblés afin d’intégrer les adaptations nécessaires pour prendre la mesure de leur efficacité.

Les compétences et qualités liées au métier

  • Sens des relations humaines,
  • capacités d’initiative et de proposition,
  • rigueur, méthode et sens des responsabilités,
  • facultés d’adaptation pour acquérir rapidement les connaissances spécifiques liées aux risques et aux mesures de prévention adéquates à prendre en conséquence
  • maîtrise des procédures et des outils liés à son métier
  • négociation, argumentation et susciter l’adhésion

Formation

Titulaire d’un BTS, DUT ou diplôme Bac+2 à Bac +4 et disposant d’au moins trois années d’expérience professionnelle, le contrôleur de sécurité doit être agréé pour exercer son métier, par le directeur général de la Cnam. Cet agrément est délivré sur proposition d’un jury, à l’issue d’une année de formation rémunérée.