Grand prix de l’innovation de la Sécurité sociale 2019 : rencontre avec Raynal Le May, directeur général de l’Ucanss

Ouvert aux inscriptions depuis le mois de janvier, le Grand prix de l’innovation fait peau neuve pour 2019. Afin d’en apprendre plus sur cette 6ème édition, Raynal Le May, directeur général de l’Ucanss, a accepté d’apporter son éclairage sur les nouveautés de ce concours et son regard sur l’innovation au sein de la Sécurité sociale.

 

Depuis huit ans, l’Ucanss et la Direction de la Sécurité sociale valorisaient des initiatives innovantes au sein de l’Institution en organisant le Prix de l’innovation et du développement durable. Cette année, il devient le Grand prix de l’innovation. Pourquoi cette évolution ? Quels sont les grands changements opérés par rapport aux autres années ?

Ce nouveau nom rend justice au fourmillement d’initiatives des organismes. L’innovation va bien au-delà des démarches de développement durable. Elle s’exprime dans le management, les avancées technologiques, l’expérience client et l’accès aux droits. Nous avons remodelé les catégories du prix pour rendre compte de cet investissement pluriel des équipes. Nous avons aussi diversifié nos partenariats afin de faire rayonner ce prix au-delà des frontières de l’Institution, auprès des médias et de nos usagers. Recentrer le prix autour de l’innovation, c’est envoyer un signal fort : la Sécurité sociale se réinvente tous les jours.

Comment les différentes caisses peuvent-elles participer ? Quels seront les grandes dates pour l’édition 2019 ?

Tout organisme ayant mené un projet innovant entre 2016 et 2018 peut postuler, si l’action a ou peut être évaluée. Le dépôt de candidature se fait jusqu’au 3 mai 2019 sur le site dédié. Les dossiers seront ensuite analysés et un pré-jury se réunira début septembre. Le 3 octobre, le jury recevra les finalistes et les résultats seront révélés le lendemain, à l’occasion de la journée de la Sécurité sociale. Cette dernière étape se veut à la fois constructive et conviviale. Nous donnerons rendez-vous aux directeurs et aux porteurs de projets dans un lieu emblématique de l’innovation.

 

A travers ce Grand prix, on souhaite faire de l’innovation des réseaux de la Sécurité sociale un axe fort de valorisation dans l’Institution. En quoi ce Prix a participé selon vous à la diffusion des innovations au sein de la Sécurité Sociale ces dernières années ?

Récompenser ceux qui font bouger nos lignes, c’est inciter d’autres à se mettre en mouvement. En valorisant des actions qui ont fait leurs preuves, le Grand prix a favorisé le partage de bonnes pratiques. Témoignage de l’engagement de l’Institution en faveur de l’innovation, cet évènement fédère les équipes autour de valeurs communes. Depuis sa création en 2010, ce sont 20 organismes qui ont déjà été récompensés.

 

Dans l’esprit collectif, la Sécurité sociale n’est pas forcément associée à cette dimension d’innovation. Considérez-vous au contraire qu’elle fait partie de l’ADN des organismes ? Selon vous, comment diffuser et porter ce message auprès des usagers et des autres acteurs ?

41% des Français n’associent pas modernité et Sécurité sociale[1]. C’est un déficit d’image autour duquel nous devons nous mobiliser. Et ce d’autant plus que, depuis plus de 70 ans, nous avons su nous adapter et accompagner les changements de la société : nous bâtissons quotidiennement la protection sociale de demain. C’est la raison pour laquelle il nous faut renforcer notre communication, en essayant notamment de mieux toucher le grand public. Ainsi, nous allons mettre en place une campagne sur les réseaux sociaux et chaque projet récompensé lors du Grand prix fera l’objet d’une vidéo promotionnelle. Nous nous appuierons aussi sur nos partenaires pour activer d’autres leviers de diffusion.

[1] Baromètre d’image Harris Interactive : étude réalisée au téléphone du 6 au 18 décembre 2018 auprès d’un échantillon de 1 000 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Grand prix de l’innovation de la Sécurité sociale 2019