Qui sommes-nous ?

Au cœur des évolutions et des enjeux de la protection sociale, l’École nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S) garantit la professionnalisation et la mobilité des cadres supérieurs et dirigeants qui la composent en adéquation avec les attentes des pouvoirs publics vis à vis des formations et parcours des dirigeants du service public.
Elle assure la production et la transmission de connaissances en appui de
la transformation de la protection sociale en France et à l’international.
Elle accompagne et prépare les transformations de la protection sociale française face notamment aux défis du vieillissement et de la soutenabilité financière.
Ouverte à son environnement et à de nombreux partenariats du monde de
l’enseignement et de la protection sociale, l’EN3S est un lieu unique d’apprentissage, d’échanges interprofessionnels, de débats et d’innovations au service d’un objectif global : la performance et le développement de la protection sociale en France et à travers le monde.

Créée en mai 1960, l’École nationale supérieure de Sécurité sociale est installée depuis 1978 sur Saint-Étienne. Établissement public à caractère administratif, elle est placée sous la tutelle du ministère chargé de la Sécurité sociale.
L’EN3S est membre du Réseau des Écoles de Service public (RESP) et de l’Alliance des Grandes Écoles Rhône-Alpes-Auvergne (AGERA).

L’École assure la gestion et le pilotage de l’Institut des hautes études de protection sociale (IHEPS).

L'histoire

Les dates importantes qui ont marqué l’histoire de l’École
1960 Le décret du 12 mai 1960 crée le CESSS, Centre d’Etudes Supérieures de Sécurité Sociale dont les principales missions consistent à assurer le recrutement, la formation et le perfectionnement du personnel d’encadrement, des agents de direction et des agents comptables des organismes de sécurité sociale.
Années 70 Le CESSS est érigé en établissement public à caractère administratif par décret le 10 juin 1977 : il devient CNESSS, Centre National d’Etudes Supérieures de Sécurité Sociale et s’installe à Saint-Etienne en 1978. Son autonomie de gestion se renforce par le décret du 8 mai 1988. Cette importante réforme va lui permettre de recruter des agents de droit privé régis par les conventions collectives applicables au personnel des organismes de Sécurité sociale. L’École est désormais marquée de l’empreinte « Sécurité sociale ».
2004 L’article 62 de la loi du 13 août 2004 relative à l’Assurance maladie transforme le CNESSS en Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale (EN3S). Ce changement de nom ne fait que renforcer les objectifs de l’École :

  • répondre au défi de l’évolution démographique des agents de direction dans un contexte de diminution de la population active ;
  • s’adapter aux enjeux d’évolution du système de protection sociale ; en créant, notamment des formations adaptées aux politiques sociales d’aujourd’hui ;

2013  Création du cycle de formation “Cap Dirigeants” par l’arrêté du 31 juillet 2013. Avec ce nouveau cycle de formation, l’Ecole se positionne comme étape obligatoire pour accéder aux postes d’agents de direction de la Sécurité sociale.
2018… Le décret n°2018-353 du 14 mai 2018 élargit les missions de l’École et lui confie la promotion des principes et des objectifs de la Sécurité sociale, par la mise en place d’actions de formation ou d’information. L’EN3S est aussi positionnée sur la participation à la conception et la diffusion de ressources pédagogiques relatives à la Sécurité sociale.

Organisation et gouvernance

La Direction de l’École

La direction générale de l’Ecole est assurée par Dominique Libault, ancien directeur de la Sécurité sociale, nommé Directeur de l’EN3S par décret du 27 avril 2012. Les activités de l’Ecole sont organisées au sein des directions suivantes :

  • La direction de la stratégie et des relations institutionnelles (DISRI)
  • La direction de l’administration générale (DAG)
  • L’agence comptable
  • La direction de la formation initiale et des cycles diplômants (DiFi)
  • La direction de la formation continue (DFC)
  • Le département des relations internationales (DRI)
  • L’Institut des hautes études de protection sociale (IHEPS)

Les instances

Le Conseil d’administration

Sa composition et ses missions sont régies par les articles R 123-11 et suivants du code de la Sécurité sociale. Chargé de régler par ses délibérations les affaires générales de l’Ecole (activité, règlement intérieur etc), il se réunit trois fois par an. Les membres du conseil d’administration, représentants les différents régimes de la Sécurité sociale, sont nommés pour un mandat de quatre ans par arrêté du ministre chargé de la sécurité sociale et du ministre chargé de l’agriculture. La présidence actuelle est assurée par Gérard Mardiné, nommé par arrêté du 27 mars 2018.

La Commission pédagogique nationale (CPN)

La Commission pédagogique nationale est une instance présidée par le Directeur de l’École. Elle est chargée de donner son avis sur toutes questions relatives aux recherches et aux formations développées à l’EN3S. Sa composition en vigueur est fixée par l’arrêté du 17 juillet 2012. Constituée notamment des représentants des caisses nationales de Sécurité sociale, elle se réunit deux fois par an en vue de :

  • Définir l’accès aux cycles diplômants et évaluation des acquis et des progressions
  • Identifier des formations et accompagnements attendus par les réseaux
  • Co-construire des offres de formation spécifiques ou transversales
  • Réaliser des analyses comparatives et des étalonnages (benchmarking) entre les réseaux afin d’enrichir les approches pédagogiques de l’École

Le Conseil scientifique

Le Conseil scientifique de l’EN3S réunit des experts de la protection sociale. Ils sont chargés d’accompagner l’École dans la conception et la coordination des enseignements développés. Quatre experts sont actuellement conseillers scientifiques de l’École

  • Julien Damon : professeur associé à Sciences Po Paris
  • Dominique Polton : présidente de l’Institut national des données de santé (INDS)
  • Marine Boisson-Cohen : conseillère synthèse et prospective au Haut-commissariat à la réforme des retraites
  • Jean-Louis Rey : président de la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades)

L'activité de l'EN3S en chiffres

  • 70 collaborateurs répartis entre Saint-Etienne et Paris
  • 10 000 cadres et professionnels de la protection sociale formés en 2017
  • + de 1000 intervenants extérieurs sélectionnés chaque année