Le prix Innov’GDR remporté par Antithromboclic de la DRSM Île-de-France et la DCGDR

Le concours d’idées Innov’GDR de l’Assurance maladie qui récompense les actions innovantes en matière de gestion du risque a organisé sa finale le mercredi 3 avril 2019. Le projet Antithromboclic porté par la DRSM Île-de-France et la DCGDR (direction de la coordination de la gestion du risque) qui a pour vocation de prévenir la iatrogénie grave évitable liée aux anti-thrombotiques a remporté le premier prix.

Pascal Nicolle, directeur de la DRSM (Direction régionale du service médical) Île-de-France, revient en détails sur le projet Antithromboclic.

L’Assurance Maladie a lancé la nouvelle édition de son concours d’idée Innov’GDR. Pouvez-vous nous présenter en quelques mots cet appel à projet ? Quels étaient les objectifs et attentes du jury auprès des candidats ?

Le concours a pour objectif de promouvoir des actions innovantes de gestion du risque du réseau de l’Assurance maladie. Il valorise les savoir-faire existants et favoriser la coopération des acteurs.

Cette édition ciblait des actions inscrites dans les thèmes suivants :

  • Accompagnement de l’exercice coordonné.
  • Maîtrise médicalisée des produits de santé (médicaments et LPP).
  • Accompagnement en santé des assurés.

Les attentes du jury portaient sur le caractère innovant, le rendement potentiel, l’originalité des outils, et l’implication des professionnels de santé et des assurés.

Suite à la pré-sélection, votre projet est primé parmi une liste de six équipes retenues pour la phase finale. Présentez-nous en quelques mots ce projet.

Notre projet, intitulé Antithromboclic, est une application web à destination des professionnels de santé. Le projet a débuté en septembre 2018 avec l’instauration d’un conseil scientifique. Cette application vise à sécuriser l’usage des médicaments antithrombotiques à l’origine d’une iatrogénie importante : 150 000 hospitalisations par an et un mort par heure en France. L’application assurera au médecin la pertinence de sa prescription et facilitera l’exercice coordonné des professionnels de santé qui délivrent et/ou surveillent ces traitements.

Cet outil, libre d’accès et gratuit, est développé par des experts hospitalo-universitaires (INSERM-Sorbonne Université, Cephépi) et de sociétés savantes en partenariat avec les institutionnels (OMEDIT – DRSM – DCGDR – ARS).

L’Assurance maladie a rejoint le projet en février 2019. En septembre prochain, nous finaliserons l’application pour PC, tablettes et smartphones (responsive web design). Nous entrerons dans une phase test d’ergonomie et de corrections de l’outil par un panel de médecins jusqu’en décembre 2019. Antithromboclic sera ensuite diffusé auprès des médecins prescripteurs en Ile-de-France par le réseau des délégués de l’Assurance Maladie. Nous réaliserons une évaluation de l’outil (recours) et de sa performance clinique et économique sur 18 mois. Il est envisagé un déploiement national.

Selon vous, en quoi le partage, l’incubation et la valorisation des initiatives locales sont utiles pour la Sécurité sociale ?

Mutualiser les actions d’initiatives locales efficaces constitue l’un des leviers de transformation de l’Assurance Maladie pour être au rendez-vous de ses engagements en 2022.

Innov’GDR contribue à cet objectif, tout en mettant en valeur les savoir-faire du réseau, et en offrant aux salariés une possibilité de contribuer à la réussite collective et à la performance globale de notre institution. Cette opportunité d’innovation et de partage incite nos équipes à s’ouvrir à des partenariats externes. Elle les renforce dans leur fierté d’appartenance au réseau de l’Assurance maladie !

 

Retrouvez les formations de l’EN3S en matière de gestion du risque.