11 décembre 2020

La protection sociale française à l’épreuve de la pandémie de COVID 19

Le livre blanc de l’association des Anciens Auditeurs de l’IHEPS.

 

Chaque auditeur de l’IHEPS est acteur de la qualité et du succès du cycle et a ensuite vocation à être un ambassadeur de la protection sociale. Cette synergie entre l’Institut et ses anciens auditeurs est poursuivie avec l’association des anciens auditeurs de l’IHEPS (AAIHEPS) qui constitue aujourd’hui un réseau de 500 membres. La diversité de provenance des candidats constitue une vraie richesse pour les échanges et les débats.

 

La réflexion et les propositions d’action de court, moyen et long terme rédigées suite à la pandémie du SARS Coronavirus-2, ou Covid-19, et contenues dans ce rapport, sont issues de l’intelligence collective des anciens auditeurs de l’IHEPS, tous praticiens de la protection sociale, « Think Tank » indépendant de tout parti, syndicat, ONG, association, ou entreprise et organisation publique ou privée, existant dans notre pays.

 

Si elles sont d’inspiration libre et que le propos peut dans son expression paraître parfois passionné, tant cette pandémie suscite naturellement les émotions de tous et particulièrement de ceux qui sont engagés, à un titre plus ou moins direct en tant qu’acteurs ou observateurs de la protection sociale française, elles n’ont pas pour objet de critiquer et détruire mais plutôt d’apporter leur pierre à l’édifice d’une reconstruction ou d’aménagements nécessaires.

 

Celles et ceux qui ont collaboré à la rédaction de ce rapport et des propositions opérationnelles, de court et moyen-long terme, résultant des diagnostics alors émis, le font dans le respect de tous les acteurs publics et privés qui pour notre pays ont agi avec plus ou moins de succès mais avec des compétences et un engagement que nous ne mettons jamais en cause.

 

À ce diagnostic, ont été associées près de soixante-dix propositions concrètes d’amélioration et de réforme. Elles visent notamment à remédier aux faiblesses identifiées des capacités de notre système de protection sociale et sanitaire de l’amont à l’aval. Ceci notamment en matière de prévention, de prévision, de planification, d’organisation centrale et territoriale et, enfin, de retour d’expérience et d’amélioration continue.

La démarche des anciens auditeurs a été guidée par un vœu : que notre pays sache et puisse consacrer la volonté et la créativité indispensables pour ne pas revenir au “monde d’avant”, de façon à ne plus jamais avoir à connaître une situation telle que celle que nous subissons.