Organisation internationale du travail

Plateforme des entreprises francophones pour les socles de protection sociale

Un partenariat au service de l’extension de la protection sociale dans le monde

L’OIT a désigné l’EN3S pour animer une plateforme d’échanges ouverte aux entreprises francophones. Elle fait connaître et partage les bonnes pratiques d’extension des socles de protection sociale. Ces entreprises se sont engagées dans une stratégie au niveau mondial pour faire bénéficier à leurs salariés d’une protection sociale dont les standards sont, au minimum, ceux reconnus par l’OIT.

La plateforme a aujourd’hui pour membres Bolloré, Bouygues, le Crédit Agricole, Engie, Kering, Legrand, L’Oréal, LVMH, Safran, Saint-Gobain, la Société Générale, Sodexo, Vinci…

Pourquoi les entreprises s’engagent-elles dans une démarche d’extension du socle de protection sociale ?

Une étude produite par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en 2014 a montré que 73% de la population mondiale n’a pas accès à un niveau de protection sociale satisfaisant. Les socles de protection sociale, définis dans la Recommandation n° 202 adoptée par la Conférence internationale du travail (CIT) en 2012, sont des garanties minimales que chaque pays doit définir et mettre en œuvre. Ces socles garantissent à minima l’accès aux soins de santé essentiels (soins de maternité etc.) et une sécurité de revenus pour tous.

La CIT reconnaît la protection sociale non seulement comme un droit fondamental mais aussi comme une nécessité sociale et économique. La recherche a prouvé le lien entre protection sociale et développement économique [1]. Celle-ci serait un facteur global d’amélioration des performances des acteurs économiques et des entreprises [2].

C’est dans ce contexte que l’Organisation Internationale du Travail a lancé, en octobre 2015, la plateforme francophone du réseau mondial des entreprises. Il regroupe des entreprises multinationales, des organisations d’employeurs et des fondations du secteur privé qui souhaitent partager leurs expériences et contribuer à la promotion et à la mise en place de socles de protection sociale complémentaires à ceux défini par les Etats, à travers le monde.

Cette plateforme poursuit trois objectifs :

  • Documenter les résultats et les impacts de la protection sociale sur la performance sociale et économique des entreprises ;
  • Encourager les échanges entre entreprises qui souhaitent mettre en œuvre des programmes de protection sociale ;
  • Accompagner les entreprises dans la compréhension et le suivi des normes internationales du travail ;

Le jeudi 26 janvier 2017, l’Ecole Nationale Supérieure de Sécurité Sociale (EN3S) a signé avec l’Organisation Internationale du Travail (OIT) une convention de partenariat qui s’inscrit le cadre de sa stratégie internationale, en adéquation avec les enjeux actuels du développement de la couverture sociale.

Une plateforme avec des entreprises francophones engagées pour les socles de protection sociale.

Avec les entreprises, la plateforme produit des actions concrètes :

Si devenir membre de la plateforme vous intéresse, vous pouvez contacter :

Elise Debiès
Directrice de la stratégie internationale
EN3S

Claire Vizy
Attachée de direction
Direction de la stratégie internationale
EN3S
04 77 81 15 58

[1] Une récente étude réalisée par l’Université Tufts (Boston) sur le programme Better Work du BIT, démontre bien le lien de causalité entre meilleures conditions de travail et meilleure performance des entreprises.

[2] Plus d’investissements dans la protection sociale conduit à une meilleure ressource humaine dans le pays, à une meilleure productivité, à plus d’entreprenariat, à une augmentation des emplois décents, favorise également un meilleur espace fiscal permettant d’investir davantage dans les mécanismes de protection sociale.