Formation diplômante

Dirigeant d’un organisme de protection sociale

La formation “Dirigeant d’un organisme de protection sociale” se déroule sur 18 mois (janvier – juin N+1). Opérationnelle et professionnalisante, elle garantit aux élèves une maîtrise des compétences socles pour la gestion et le pilotage des organismes de protection sociale.

Les élèves bénéficient d’un parcours de formation progressif et individualisé qui les aide à construire un projet professionnel adapté pour accéder à des postes de dirigeant de la protection sociale.

Conditions d'accès

La formation diplômante “Dirigeant d’un organisme de protection sociale” est ouverte sur concours aux étudiants titulaires d’un bac +3 minimum et aux salariés des organismes de Sécurité sociale ou d’organismes relevant de la convention collective Sécurité sociale (4 ans d’ancienneté minimum requis).

Programme d’enseignement

Enjeu 1 : Acquérir la posture de dirigeant d’un organisme social

  • UE 1 Développement personnel et relation à l’autre
  • UE 2 Éthique et valeurs du dirigeant
  • UE 3 Accompagnement et parcours professionnels

Enjeu 2 : Assurer la performance de gestion d’un organisme, au sein d’un réseau

  • UE 1 Ressources humaines et management d’équipes
  • UE 2 Gestion budgétaire et financière, politique d’achats et enjeux de la certification des comptes
  • UE 3 Systèmes d’information
  • UE 4 Production, relation de service et relation partenariale
  • UE 5 Management de projet et conduite du changement

Enjeu 3 : Déployer des politiques publiques sanitaires et sociales

  • UE 1 Gestion du système de collecte des cotisations, régulation et financement
  • UE 2 Gestion du risque maladie, régulation et système de santé
  • UE 3 Gestion du risque vieillesse, dépendance et retraite
  • UE 4 Gestion de l’activité dans la branche famille, régulation et précarité
  • UE 5 Environnement des politiques publiques sanitaires et sociales
  • UE 6 Législation de la Sécurité sociale
  • UE 7 Politiques sociales européennes et internationales

Scolarité

Un parcours professionnel qui se construit tout au long de la scolarité

Près d’un tiers de la scolarité se déroule sous forme de stages individuels et collectifs. Répartis sur les 18 mois de la scolarité, ils permettent aux élèves de donner du sens de mettre en application leurs connaissances et capacités d’analyse des différentes politiques sociales et processus associés. Ils les aident également à préparer leur insertion professionnelle auprès de potentiels recruteurs et à concrétiser leur projet professionnel en expérimentant les fonctions managériales.

Ils s’organisent de la manière suivante :

  • Une phase d’appréhension sur les premiers mois de la scolarité avec quatre stages de découverte (collectifs) et un stage relation client (individuel) d’une semaine chacun.
  • Une seconde phase de définition du projet professionnel avec deux séquences clés : un stage individuel d’encadrement de 5 semaines à l’automne et un stage individuel de direction de trois mois (janvier-mars N+1). Ces deux stages visent à expérimenter le management direct d’une équipe, appréhender le pilotage d’un organisme et conduire des projets pour le compte d’un directeur d’organisme.

Une dernière séquence de stages est organisée sur la phase finale de la scolarité pour préparer la prise de poste des élèves. Elle prévoit des immersions professionnelles collectives et un stage individuel pendant une semaine (juin N+1).

 

Un accompagnement individualisé

L’élève bénéficie d’un accompagnement individuel tout au long de son parcours de formation. Des dispositifs complémentaires d’accompagnement lui sont proposés pour construire son projet professionnel avec l’appui de référents institutionnels (agents de direction d’organismes et anciens élèves), de consultants psychologues du travail et de l’équipe pédagogique de l’École.

 

Des projets collectifs proposés durant la scolarité

La semaine des «  trophées de l’innovation » : projets de groupes répartis sur une semaine en août durant laquelle les élèves sont amenés à proposer et développer une innovation autour de la Sécurité sociale.

Les projets de recherche-action : étude collective menée sur 10 à 12 mois. Les projets de recherche-action permettent aux élèves de conduire des analyses de terrain et de formaliser des préconisations d’amélioration du service public.

La conduite de projet informatique : maîtrise d’ouvrage confiée aux élèves en groupes sur un projet informatique afin de s’approprier l’ensemble des concepts en matière de systèmes d’information.

Les « Rendez-vous de l’actu » : interventions mensuelles en amphithéâtre animées par les élèves pour décrypter un sujet d’actualité sur la protection sociale.

 

Des conditions et un environnement de travail privilégiés

Les élèves de la formation “Dirigeant d’un organisme de protection sociale” sont rémunérés durant les 18 mois de scolarité. Les élèves externes sont rémunérés à hauteur de 1915 € bruts par mois, bénéficient de chèques déjeuners et d’une prise en charge partielle par l’École de la complémentaire santé. Les élèves internes continuent à être rémunérés par leurs employeurs d’origine.

Les élèves ont la possibilité de louer des appartements meublés (du studio au F5, avec garage) dans une résidence située à 50 mètres de l’École.

Evaluation des acquis

L’EN3S a mis en place un dispositif complet d’évaluation des acquis et des progressions.

Elle réalise un suivi individuel de l’évolution et de la progression de l’élève sur les différents axes de compétences tout au long de sa scolarité. Elle s’appuie pour cela sur une cartographie de compétences du dirigeant de la protection sociale et une observation continue des intervenants et maîtres de stage.

Elle met en place une évaluation diversifiée des compétences établie à partir d’un dispositif de contrôle continu et d’un examen de sortie :

  • épreuves autour des enseignements : gestion, RH, cadre réglementaire, systèmes d’information
  • épreuves professionnelles : notes sur la posture du dirigeant et les politiques publiques sanitaires et sociales, appréciations en stage portées par le directeur d’organisme
  • travaux collectifs conduisant à des livrables opérationnels et à des soutenances orales collectives devant un jury : Recherches-actions, Trophées de l’innovation, Conduite de projets informatiques
  • soutenances individuelles devant un jury lors des examens de sortie.

Un Master 2 « Ingénierie de la protection sociale » est délivré en partenariat avec l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée aux élèves ayant réussi les évaluations du contrôle continu et des examens de sortie.

Carrières

À la fin du stage de direction (mars N+1) une bourse des emplois est ouverte aux élèves de l’EN3S proposant de nombreux postes à tous. Chacun est ainsi libre de candidater aux postes de son choix (localisation, périmètre d’activité). Les élèves passent ensuite des entretiens de recrutement dans les structures ayant retenu leur candidature. L’École ne tient pas de classement et les affectations des élèves ne sont pas déterminées par leur rang de sortie.

La formation “Dirigeant d’un organisme de protection sociale” de l’EN3S permet une évolution rapide de carrière. Les élèves diplômés sont automatiquement inscrits pendant 6 ans sur la liste d’aptitude, seul mode d’accès aux postes d’agent de direction de la Sécurité sociale.

Ils accèdent ainsi à une diversité de métiers sur l’ensemble du territoire et connaissent des évolutions professionnelles rapides.

Candidater

Deux concours d’entrée sont organisés chaque année. Les inscriptions ont lieu du 15 janvier au 29 mars 2019.

Candidater