David Torres (51e promotion) : directeur-adjoint de la Caf de Haute-Loire

David Torres est sorti diplômé de l’EN3S en 2013. Ancien élève de la 51e promotion, il revient pour nous sur son parcours depuis la sortie de l’Ecole.

Vous êtes sorti diplômé de l’EN3S en 2013 (51e promotion) et vous êtes actuellement Directeur adjoint de la Caf de la Haute-Loire. Si vous faisiez un rapide retour en arrière sur votre carrière depuis votre prise de poste, quels ont été les moments forts ? Comment pourriez-vous résumer en quelques mots ces 5 dernières années ?

David_TorresA la sortie de l’EN3S, j’ai pris les fonctions de Responsable du Département Gestion de la Carrière des assurés, des déclarations sociales et des relations entreprises à la Carsat Nord-Picardie. Ce poste m’a permis de m’impliquer dans le champ du versement des prestations retraite au sein d’un organisme de taille importante.

Cette expérience s’est inscrite dans un contexte de changement de législation, de réorganisation des activités et de transversalité avec les autres services.

Cette expérience de deux ans m’a permis de m’impliquer dans des secteurs de production tout en intégrant une dimension managériale forte d’accompagnement au changement et de réorganisation des activités.

J’ai ensuite pris en charge les missions de Directeur adjoint de la Caf de la Haute-Loire que j’exerce depuis trois ans. Ce poste revêt à la fois une dimension générale de pilotage d’organisme mais aussi de management de mes équipes en lien avec une taille d’organisme plus “humaine”.

Vous avez occupé des postes au sein notamment de la MSA Nord-Pas-de-Calais et la Carsat Nord-Picardie. Pensez-vous que la diversité des métiers et parcours offerts aux élèves de l’EN3S est une force ? En quoi selon vous, c’est une richesse pour la construction des parcours professionnels des anciens élèves de l’École ?

La diversité des métiers et l’adaptabilité des élèves de l’EN3S représentent un atout certain.

Tout d’abord, c’est une force pour permettre aux élèves de construire leur parcours dans une logique de métier mais aussi de mobilité. Peu de parcours professionnels peuvent se traduire par des champs d’activités et des missions si différents et complémentaires à la fois.

C’est également un atout pour les organismes qui peuvent bénéficier des compétences de cadres puis d’agents de direction capables de s’adapter à différents types de métiers et d’activités, à des organisations diverses et qui apportent leurs expériences. Cela permet aussi de maintenir un intérêt dans les fonctions et de renouveler sans cesse l’intérêt des élèves pour leurs activités.

Enfin, la mobilité, qu’elle soit géographique et fonctionnelle offre l’opportunité aux élèves de construire un parcours riche et diversifié.

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre la Direction adjointe de la Caf de la Haute-Loire en 2015 ? Quelles sont vos activités et missions ?

J’ai rejoint la Caf de la Haute-Loire en 2015 pour prendre les fonctions de Directeur-adjoint.

Ce changement s’est inscrit dans une volonté d’évoluer vers des fonctions d’agent de direction sur un poste qui allie à la fois un pilotage d’organisme et une dimension métier forte au sein d’une Caf de taille modeste.

Au-delà d’une délégation générale de l’organisme en appui du directeur, j’assure particulièrement le pilotage de l’ensemble des activités liées à l’allocataire (traitement des dossiers, relation de service, gestion des droits et des litiges), de l’accompagnement social et des aides financières individuelles. Je participe ainsi à la définition, à la mise en œuvre et au suivi de toutes les offres de services développées dans l’organisme en faveur des allocataires dans le cadre de la politique de l’offre globale de service.

Avec les autres membres de la Direction, nous travaillons ensemble à l’atteinte des objectifs de qualité de service en lien avec les équipes de nos secteurs respectifs.

L’objectif principal qui guide notre action est d’accompagner les équipes pour assurer une bonne qualité de service à l’allocataire.

Après 5 années passées à la Sécurité sociale à la sortie de l’E3NS, quels sont vos futurs projets ? Comment vous projetez-vous dans 4 ans ?

Je souhaite poursuivre l’implication sur mon poste actuel afin de poursuivre le travail mené depuis 3 ans sur le pilotage de la production et de l’accompagnement social dans une logique d’accès aux droits et d’amélioration de la qualité de service.

Il n’est pas évident de se projeter sur un poste en particulier mais il me semble essentiel de suivre les opportunités qui pourraient se présenter en lien avec un poste correspondant à ses attentes, à ses souhaits et à ses compétences. Cela s’inscrit à la fois dans un projet professionnel et personnel.

Symbole de l’activité d’un agent de direction à la Sécurité sociale selon David.

couteau suisseLe « couteau suisse » car il me semble nécessaire pour réaliser efficacement nos missions de faire appel à plusieurs types de compétences (être adaptable, donner du sens, fédérer, être engagé, etc.) et à diverses expériences (réussites, axes de progrès, etc.).

 

Sa bio :

Parcours universitaire

  • 2004 : Master « Management et Ingénierie de la Santé »
  • 2012-2013 : Formation initiale à l’Ecole Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale (EN3S) – 51ème promotion

Parcours pro

  • 2013-2015 : Responsable du Département Carrière, Déclarations et Relations aux entreprises – Carsat Nord–Picardie
  • Depuis 2015 : Directeur-adjoint – Caf de la Haute-Loire