Quelle transformation numérique pour la Cnaf ?

Le numérique est devenu un outil indispensable du quotidien, il s’est donc naturellement imposé aux organismes de Sécurité sociale. Pour la branche famille, ce virage numérique a pris la forme de nombreux outils et applicatifs. Elle vient également d’engager la migration vers office 365.

Emmanuelle Maury responsable pôle RH et pilote du projet Eden interne, Karine Nerguararian, pilote de l’accompagnement au changement – Projet transformation numérique interne et ancienne élève de l’EN3S (promotion 47) et Sabrina Hélaine, directrice du programme Eden nous présentent les évolutions liées au numérique au sein de la branche famille.

Le virage du numérique a été engagé par la branche famille depuis plusieurs années, avec la mise en place d’une palette d’outils en ligne et d’applications. Quelle place prend cette transformation numérique dans la stratégie de la Cnaf ?

sabrina helaineSabrina Hélaine : Avec plus de 29 millions de consultations mensuelles du compte allocataire sur Caf.fr, 80 % des démarches disponibles réalisées en ligne et 7, 5 millions de téléchargements de l’application mobile Caf-Mon Compte… la transformation numérique de la Branche Famille est désormais une réalité !

Si la stratégique engagée par la Branche Famille vise à favoriser l’usage du numérique et contribuer à la maîtrise de la charge, elle s’accompagne d’une attention forte portée à la simplicité d’usage. Dernier né des offres digitales : un chatbot. Il a d’ailleurs été généralisé en avril 2019 pour guider l’utilisateur et répondre à ses questions les plus fréquentes.

Le second axe structurant de notre stratégie est de veiller à l’accessibilité des services, notamment auprès des publics les plus éloignés du digital, en lien avec la politique d’inclusion numérique.

Enfin, et c’est toute l’originalité de la démarche de la Branche Famille, la stratégie numérique est construite en écosystème en articulant le développement et l’accompagnement numérique pour ses trois publics : usagers, partenaires et collaborateurs.

La Cnaf souhaite intégrer les outils collaboratifs, tels qu’office 365, dans les pratiques managériales de la branche famille. Quels impacts évaluez-vous pour les organisations au quotidien ? Quels sont leurs avantages ?

Emmanuelle MauryKarine NERGUARARIANEmmanuelle Maury et Karine Nerguararian : La transformation numérique bouleverse l’organisation traditionnelle du travail de multiples façons. Elle conduit à une véritable explosion du travail à distance. Elle permet de reconstruire voire de créer de nouveaux collectifs professionnels, basés sur de nouvelles méthodes de travail plus collaboratives, plus participatives. Elle conduit également à concevoir de nouveaux espaces de travail plus ouverts, plus conviviaux, favorisant l’échange et la coopération.

In fine, l’organisation du travail devient plus agile, structurée en mode projet, plus ouverte sur un écosystème, beaucoup plus efficiente notamment pour diffuser les innovations. La part des outils est importante dans cette évolution, mais c’est avant tout un nouveau mode de management et de fonctionnement en interne qui le permet.

En quoi le virage du numérique invite les organismes de Sécurité sociale à revoir leur façon de fonctionner en interne ? Quels sont les impacts managériaux dus à la transformation numérique au sein de la branche famille ?

Emmanuelle Maury et Karine Nerguararian : La transformation du modèle managérial est une conséquence importante de la transformation numérique.  Si les fondamentaux de ce qui fait un bon manager restent les mêmes – orientation/résultats et développement des personnes – les compétences managériales doivent évoluer pour intégrer les caractéristiques du management de projet, du management à distance, mais aussi de l’animation de communautés.

Plus l’information circule, plus les échanges sont encouragés entre pairs, au sein d’équipes, plus la posture managériale doit évoluer vers une fonction de développeur de talents, d’orientation dans l’action et de partage sur le sens.

Le mode de management collaboratif repose sur la conviction qu’interaction et collaboration entre les salariés sont des clés de performance. Laisser place au collaboratif, c’est changer de paradigme vis-à-vis des modes de fonctionnement quotidiens. Plus précisément, on s’attache à responsabiliser les collaborateurs tout en valorisant la prise d’initiative et l’autonomie.

Dans le cadre de cette transformation numérique la Cnaf a choisi de former ses collaborateurs avec l’EN3S. Pouvez-vous revenir plus en détails sur ce projet ? Pourquoi est-il important que les organismes participent à cette formation ?

Emmanuelle Maury et Karine Nerguararian : Pour soutenir la démarche de transformation numérique interne et d’engagement dans une dynamique collaborative plus forte au niveau de la Branche, le projet national Transformation Numérique Interne a été conçu en partenariat avec l’EN3S. C’est une offre de formation dédiée aux managers de la Branche Famille et centrée sur l’usage du collaboratif avancé.

Cette formation est intitulée « Intégration des outils collaboratifs Office 365 aux pratiques managériales ».

D’une durée d’un jour et organisée en intra organisme, la formation centre son apprentissage sur le quotidien d’un top manager et les principaux usages du collaboratif avancé :

  • Situer les usages dans le contexte de la Branche Famille ;
  • Appréhender l’impact de ces outils sur les pratiques managériales,
  • Manipuler en séance les outils SharePoint, Teams et Yammer
  • Comprendre la dynamique de fonctionnement avec le nouveau portail de branche et le futur réseau social d’entreprise
  • Saisir l’intérêt de ces outils et se projeter dans la perspective d’un déploiement plus large au sein de l’organisme.

Cette formation revêt donc à la fois une dimension opérationnelle liée aux usages des outils (tels que préconisés dans la Branche) mais également stratégique, pour guider  les tops managers dans la définition et la mise en œuvre de leurs politiques managériales au service du collaboratif.