Le regard de Mathilde Lignot-Leloup sur les grands dossiers de la protection sociale à la rentrée

La 34ème édition des Grands dossiers de la protection sociale aura lieu cette année du 8 au 11 octobre à Paris sur la thématique « Protection sociale : quelles évolutions après le Grand Débat ». Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale, intervient chaque année lors de ces journées pour présenter les grandes évolutions à venir pour la Sécurité sociale. Elle revient pour nous sur l’importance que représentent ces journées pour les cadres dirigeants de l’Institution à un moment où les attentes d’une « nouvelle protection sociale » se sont exprimées avec force.

L’EN3S lance le 8 octobre la 34ème édition des Grands dossiers de la protection sociale. Vous y intervenez chaque année pour présenter le PLFSS. En quoi cette manifestation est importante pour les cadres dirigeants de la protection sociale ?

Mathilde Lignot-LeloupCette manifestation permet de présenter les enjeux et surtout de partager les transformations engagées dans notre système de protection sociale. Les cadres dirigeants des organismes sont directement chargés de mettre en œuvre ces transformations, nombreuses et parfois complexes. Il est très important qu’ils se les approprient pour faciliter leur mise en œuvre et répondre aux besoins des assurés.

La protection sociale est en constante évolution, quelles sont les compétences clés que doivent maîtriser ses cadres dirigeants ?

Les cadres dirigeants doivent avant tout être des managers, capables de porter, mais aussi d’expliquer les transformations engagées sur le terrain. Et de plus en plus, nous attendons de leur part de la créativité pour innover, faciliter la mise en œuvre des politiques publiques tout en simplifiant au maximum les démarches pour les assurés.

L’édition 2019 des Grands dossiers de la protection sociale mettra en lumière les évolutions attendues pour la protection sociale à l’issue du Grand Débat. En tant que directrice de la Sécurité sociale, que retenez-vous comme grands chantiers à mener au sein de l’Institution suite aux débats qui ont eu lieu ?

Le Grand Débat a mis en avant beaucoup d’attentes touchant la sphère sociale, mais si je devais retenir une chose, c’est la nécessité de simplifier et d’adapter encore davantage notre système de protection sociale aux évolutions de la société.

4 exemples :

  • S’adapter aux nouvelles formes des familles, avec notamment de plus en plus de familles monoparentales : adapter nos aides à la garde d’enfants, ce qui est en cours en 2019, mais aussi renforcer le rôle des Caf sur le recouvrement des pensions alimentaires à partir de 2020. (abordé durant la 4ème journée des Grands dossiers de la protection sociale GDPS).
  • Adapter notre système de retraite aux nouveaux types de carrière professionnelle moins linéaire qu’auparavant avec de multiples employeurs et secteurs et répondre aux attentes de lisibilité et équité : c’est bien sûr le travail en cours sur le système universel de retraite. (abordé durant la 3e journée des GDPS)
  • Simplifier l’accès aux différents services de Sécurité sociale. C’est l’objectif des Maisons France Service qui ont vocation à répondre au besoin de proximité et d’interlocuteur unique pour les usagers, mais aussi tout le développement des actions interbranches pour faciliter le parcours des assurés. (abordé durant la 2e journée des GDPS)
  • S’adapter au vieillissement de la population. Il y aura 3 fois plus de personnes âgées de 85 ans en 2050 qu’aujourd’hui, il faut une offre de prise en charge qui réponde à leurs besoins : c’est le travail en cours sur la réforme grand âge et autonomie. (abordé durant la 3e journée des GDPS)

 

Découvrez le programme complet des journées des Grands dossiers de la protection sociale. 

* 3 inscriptions par un même organisme = la 4e inscription offerte