Marie Doridant (55e promotion) : ma première année en poste

Marie Doridant est sortie diplômée de la formation « Dirigeant d’un organisme de protection sociale » en 2017 pour rejoindre la Carsat Rhône-Alpes. Elle partage avec nous son retour d’expérience sur sa prise de poste.

Vous avez rejoint la Carsat Rhône Alpes en tant que responsable de la tarification des risques professionnels à la sortie de l’Ecole. Pouvez-vous revenir vers nous sur les premiers mois de votre prise de poste ?

A l’issue de mes 18 mois de formation à l’EN3S, j’ai pris mes premières fonctions en tant que manager stratégique à la Carsat Rhône-Alpes à la tarification des risques professionnels. Ce service de production regroupe 70 agents.

Les premiers mois de ma prise de poste ont été denses et extrêmement riches en apprentissage. Si l’acculturation à un minimum de technicité concernant la législation Tarification constitue un passage obligé face à une législation complexe et mouvante,  c’est avant tout le management d’un service d’hommes et de femmes et la richesse des relations humaines qui est profondément formateur.

Les responsabilités du poste sont d’autant plus intéressantes du fait d’arriver à un tournant majeur pour la branche ATMP. En effet, elle opère un revirement de fond qu’ont connu les autres branches avant elle, en termes d’organisation du Réseau, de recherche d’efficience et de performance globale.

Devant ce contexte en évolution, il s’agit d’accompagner les équipes à ces changements au quotidien, afin d’adapter au mieux l’organisation et les process actuels au contexte.

In fine, c’est par l’amélioration continue et la ré interrogation permanente de nos manières de faire, que l’on parvient en association avec les équipes à identifier des « quick wins » propres à nos ressources en interne, dans l’optique de ressortir plus fort de ces changements.

Quel a été votre parcours pour la construction de votre projet pro lors de la scolarité ? Pourquoi avoir fait le choix d’un début de carrière axé sur le volet « santé au travail » ?

Lors de ma scolarité à l’EN3S, je souhaitais disposer d’une vision la plus large possible sur les différentes modalités de fonctionnement des organismes. Spontanément intéressée par la gestion interbranches et la diversité des problématiques, j’ai choisi de réaliser mon stage de direction à la MSA Sud Champagne afin d’appréhender la particularité du guichet unique. Puis au contraire, lors de mon stage de direction au sein de la Carsat Rhône-Alpes, j’ai souhaité découvrir la gouvernance et les différents modes de gestion d’une grande entreprise telle que la Carsat.

Aussi à l’issue de la scolarité, je souhaitais pouvoir sortir le plus rapidement possible sur des fonctions de pilotage d’un service de production, afin d’être confrontée directement aux réalités du terrain. C’est pourquoi, le poste de responsable tarification des AT, service de production par excellence, a été pour moi une réelle opportunité de vivre à la fois les enjeux stratégiques et leurs déclinaisons opérationnelles, avec les difficultés et injonctions parfois paradoxales que cela implique.

La recherche continue de simplification et d’optimisation des process avec les équipes, selon les moyens à disposition, constitue un moteur particulièrement motivant dans ce poste.

Egalement, les liens développés avec les autres acteurs du processus des risques professionnels tels que la prévention et la réparation gérée par les Cpam, permettent d’agir en transversalité sur l’ensemble de la chaîne.

Vous veniez d’un M2 Carrières et actions publiques de l’IEP de Strasbourg. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous dire « la Sécurité sociale c’est pour moi” ?

Jusqu’à ma 5ème année d’IEP, je n’avais jamais entendu parlé du concours de l’EN3S. Je m’étais engagée initialement dès la 4 ème année d’IEP dans la filière administration publique plus par appétence pour les matières étudiées que pour les débouchés.

C’est lors des modules de protection sociale délivrés durant l’année de mon M2 que j’ai donc découvert l’Ecole et les perspectives de carrières. Cela m’est apparu d’emblée beaucoup plus attrayant que les autres concours de la fonction publique, du fait de l’importance accordée au management, à la marge d’autonomie et de gestion à la main des organismes.

En plus de sa particularité de son statut (salarié de droit privé), j’ai tout de suite été attirée par la dimension managériale, fortement ancrée, pour mettre en œuvre les missions sociales de service public. Enfin, c’est la multiplicité des parcours et les différentes évolutions de carrières offertes par l’EN3S qui m’a profondément motivée à rejoindre l’Institution de la Sécurité sociale.

Après une première année passée en tant que responsable de la tarification des risques pro, quels sont vos futurs challenges dans votre fonction et/ou dans votre carrière à la Sécu ?

A court terme, dans le cadre de mes fonctions actuelles, mon objectif premier est de veiller au bon déroulé de la réorganisation du Département qui a vu le jour tout récemment, et d’évaluer d’ici quelques mois, pour réajuster si besoin. Le prochain défi à venir sera aussi d’accompagner au mieux les équipes des impacts de la réorganisation du réseau Tarification lié à la prise en charge/perte d’activités à venir.

Si mes fonctions sont très riches et diversifiées, j’aspire à évoluer vers un poste de Sous-Directeur lorsque l’opportunité se  présentera. Dans l’idéal, j’aimerais capitaliser sur ma première expérience professionnelle au sein d’un service de production afin de m’orienter vers un poste de Sous-Directeur métier, directement lié à la mise en œuvre des politiques publiques de la Sécurité sociale.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui se pose des questions sur les carrières à la Sécurité sociale ?

Vous êtes attiré par le management stratégique et les problématiques relatives aux politiques sociales ? Foncez !
Le principal avantage de l’EN3S, c’est de former des cadres dirigeants en phase avec la réalité des évolutions du monde du travail, à travers la valorisation de l’esprit entrepreneuriat, de la créativité et de l’innovation, afin d’être véritablement acteur des transformations des organismes de Sécurité sociale.
Autre atout phare de l’école, c’est d’offrir une myriade de parcours et de carrières très diversifiées au sein de la Sécurité sociale, un peu partout en France, ce qui est loin d’être répandu !

Sa bio :

Parcours universitaire :

  • 2016-2017 : Formation « dirigeant d’un organisme de protection sociale« 
  • 2015 : Formation inspecteur finances publiques à l’ENFIP
  • 2015 : Préparation CPAG et IEP en ligne spécifique au concours EN3S à Sciences Po Lyon
  • 2009-2014 : Sciences politiques IEP Strasbourg spécialité M2 « Carrières et action publiques »

Parcours professionnel :

  • Depuis juillet 2017 : Responsable Département Tarification des Risques Professionnels Carsat Rhône-Alpes