2 avril 2021

Pierre-Arnaud Custody (37e promotion) : Comment je suis devenu DRH-Directeur Administration Générale chez la Fédération Française de Football

 

Pierre-Arnaud Custody est diplômé de la formation dirigeant d’un organisme de protection sociale. Actuellement DRH-Directeur Administration Générale chez la Fédération Française de Football, il revient pour nous sur ce choix et sur son parcours professionnel.

Vous êtes sorti diplômé de l’EN3S en 1999 (37e promotion) et vous êtes actuellement directeur des ressources humaines et de l’administration générale à la Fédération Française de Football. Expliquez-nous votre parcours professionnel et comment vous êtes arrivé à ce poste ?

Pierre Arnaud CustodyJ’ai tout d’abord occupé plusieurs postes de cadre puis d’agent de Direction au sein de la Cpam de Seine-et-Marne avant d’intégrer la Direction du Réseau à l’Acoss puis de refaire un passage dans l’Assurance Maladie à la Cpam de Seine-Saint-Denis. 

Mon arrivée à la Fédération Française de Football est en partie le fruit du hasard. Comme le sont souvent les parcours professionnels qui plus est lorsqu’ils sont “atypiques”. Mais en partie seulement parce que l’EN3S et la gestion des carrières dans les organismes et les différentes branches nous permettent d’entretenir et de cultiver pour ceux qui le souhaitent une curiosité intellectuelle et une adaptabilité qui m’ont été très précieuses dans ce parcours. 

Une fédération sportive est un service public dont le mode de fonctionnement et de gestion ne sont pas sans rappeler la Sécurité Sociale. L’équilibre à rechercher et à mettre en œuvre entre rôle social et efficience économique, l’évolution des organisations, les mutations territoriales, l’impact des nouvelles technologies, de la dématérialisation… autant de sujets et de problématiques auxquelles la “Sécu” et l’EN3S m’avaient préparé. 

Les candidats aux concours d’entrée ont souvent l’impression que les carrières après l’EN3S se limitent aux organismes de Sécurité sociale. Votre parcours et celui d’autres anciens élèves démontrent du contraire. Quelle est selon vous la force de la formation de l’Ecole ? En quoi ouvre-t-elle au champ des possibilités ?

Je pense que l’Ecole nous ouvre ces possibilités essentiellement pour deux raisons. 

En premier lieu comme toutes les Ecoles construites autour de ce modèle l’alternance entre des périodes de stages longs et des retours à l’école pour une approche plus “théorique” des sujets est essentielle. Cette alternance force à s’interroger sur la transition entre théorie et pratique, à ne pas s’en tenir à son expérience personnelle d’un domaine ou d’un sujet, mais elle conduit aussi à dépasser une approche théorique des choses en les confrontant rapidement à la réalité. En ce sens l’Ecole nous apprend à rester en éveil et à nous remettre sans cesse en question.  L’Ecole nous ouvre l’esprit. Elle nous permet de continuer à être curieux. 

Par ailleurs, la richesse et la diversité des matières qui y sont enseignées et des questions qui y sont abordées nous apprennent à construire des ponts et à rechercher des points de convergences entre des sujets qui, en apparence peuvent apparaître différents. Il faut savoir rester agile et ouvert pour passer en l’espace de quelques heures ou de quelques jours d’un cycle à l’autre, des sujets propres à l’Assurance maladie à ceux du Recouvrement ou de la Famille. Et en cela l’Ecole nous apprend qu’au-delà des spécificités de chacun de ces domaines il existe des problématiques ou des points de convergence évidents. Tout comme il en existe entre le Service Public et le privé ou entre la “Sécu” et le “reste”.  

Pour toutes ces raisons l’Ecole nous arme je pense pour aller poursuivre nos parcours professionnels hors du scope de la Sécurité sociale. 

Quelle réponse aux candidats qui pensent que les perspectives pros après l’Ecole se limitent à la « seule » Sécurité sociale ?

Tout est une question de choix. Les élèves doivent prendre conscience qu’ils ont la chance d’évoluer dans un secteur qui leur offre un luxe fabuleux. Celui de pouvoir tenter l’expérience d’aller voir quelques temps ailleurs. Ils sont armés et préparés pour le faire. Ils peuvent ensuite choisir d’en revenir plus riches de cette expérience. 

Sa bio

Parcours universitaire :
  • 1999 : Diplômé de la formation « Dirigeant d’un organisme de protection sociale » de l’EN3S
  • 1994 : DEA Administration Publique, Fac de Sciences Sociales de Grenoble
  • 1993 : Diplôme de l’Institut D’études Politiques de Grenoble
Parcours pro :
  • 2019-2016 : Secrétaire Général du Comité d’Organisation des Coupes du Monde féminines 2018 et 2019.
  • Depuis 2012 : Directeur des Ressources Humaines et des Affaires Générales , Fédération Française de Football
  • 2010-2012 : Directeur Adjoint en charges des Ressources et de la Politique de Service, Cpam de Seine-Saint-Denis
  • 2005-2010 : Sous-Directeur en charge de l’Animation du réseau, Direction de la Gestion du Réseau, ACOSS (2005-2010)
  • 1999-2005 : Cadre puis Sous-Directeur en charge de la Logistique et de la Production, Cpam de Seine-et-Marne